Hennebert Bernard

Bernard Hennebert, c’est un service public à lui tout seul. Depuis ces décennies qu’il pousse sa grande silhouette dans les lieux divers où il n’est pas forcément le bienvenu, il a surpris, agacé, ému, exaspéré, fait sourire, fait grincer. Mais il a souvent visé juste. Son combat : celui de chevalier blanc de la culture et des médias. Comme Michaël Moore ou Ralph Nader, il est un mal nécessaire ou un bienfait discutable (ça tombe bien, il adore débattre). Texte de Marc Moulin