,

A l’école des familles populaires


Pour se comprendre et apprendre

Coordonné par Annick Bonnefond et Danielle Mouraux

Les résultats des différentes enquêtes et rapports le confirment : les enfants issus des milieux populaires réussissent moins bien à l’école que les autres. Ce n’est nullement une question d’intelligence. Il s’agit bien plus d’un écart entre la culture des familles et celle de l’école
qui rend difficile l’accès aux savoirs.

Nous nous sommes mis à l’écoute des familles pour comprendre les difficultés qu’elles rencontrent dans leur relation avec l’école et nous sommes allés à la rencontre des équipes éducatives qui travaillent à réduire cet écart.

Des analyses permettent de mieux comprendre le type de rapport que les familles établissent
avec l’école. Des récits de pratiques montrent que la transformation des relations familles populaires-école s’inscrit dans le cadre d’un projet éducatif émancipateur pour les familles porté par l’école et les associations.