Carnet d’un lapin en peluche


« Puisés aux sources du quotidien et trempés dans la tendresse et la générosité du courant de sa vie, les récits, les réflexions d’Hervé Broquet nous parlent de lui pour nous ramener à nous-même par voies de ruisseaux et de biefs. »

Extrait de la préface de Bernard Tirtiaux

Capter et dire, simplement ce que peut être un homme, né ici et à ce moment de l’Histoire, ni saint ni héros.

S’il traduit des faits sans exploits – mais non sans relief – qui sont l’étoffe de sa vie, il tisse aussi les fils de la nôtre. Une habitude familiale, un souvenir qui traîne, des friandises de foire, une amusette, une nostalgie… quelques-uns de ces éclats, dérisoires mais poignants, qui font l’exceptionnel prix de nos vies.

Car le vrai sujet de ces textes est la transmission, question universelle, crucialement posée aujourd’hui. D’où sommes-nous ce que nous sommes et que voudrait-on léguer à ceux qui nous suivent ? Chacun se retrouvera ici.

Chose rare, c’est un livre heureux.