Laide


Esperanza vit en Belgique, d’origine italienne, entre les grands-parents, les enfants,
les amants perdus.

Elle est laide, d’une laideur à faire peur, comme on dit, mais son corps est désirable, sensuel et ne se prive pas de pousser à bout celles et ceux qui semblent tentés.
Un jeu avec le Diable donc. Mais la diablesse est humaine et aime, dans sa laideur offerte.

Avec Laide, Italia Gaeta explore un sujet brûlant, un “non-dit” presque inexprimable
et qui renvoie chacune et chacun à son seuil : qui suis-je et que vais-je devenir ?