Une enfance au creux des mots


Ce livre rassemble des souvenirs d’enfance en terre amaytoise. Paysages en bord de Meuse, lieux et objets, portraits, moments heureux et douloureux, scènes de la vie villageoise et familiale, découverte de la lecture, de la mort, de l’amour…
Humour, espièglerie, tendresse, angoisse, révolte, colère, fantaisie… Dans une langue colorée et sobre, ces pages explorent les rapports entre le monde fermé des adultes et le monde ouvert de l’enfance.
L’écriture y est changeante et riche de ses variations renouvelées. Et écrire, pour l’auteur, c’est marcher, remonter à la source, s’étonner d’être. La voix est maîtrisée et dense. Elle saisit au vol, et donc sans pesanteur, le mobile et l’immobile, le fuyant et le tenace, l’infime et le gigantesque.
De récit en récit s’instaure un mouvement enveloppant et fidèle qui entraîne le lecteur vers sa propre remémoration. Une interrogation court tout au long du texte, dans cette petite tête d’enfant pas toujours sage : qu’est-ce que c’est vivre ? Elle n’a pas fini d’en chercher les réponses… Au-delà des souvenirs personnels, c’est aussi, pour l’écrivaine, la tentation de saisir ce qui, un jour, a pu susciter en elle le surgissement de la poésie comme moyen de transcender le réel.